La Contre-Réforme catholique au XXe siècle
Print Friendly, PDF & Email

LE RÉGIME FRANÇAIS

La Chrétienté de Nouvelle-France

UNE APPROCHE HISTORIQUE VRAIE

NOS précédents chapitres ont permis de montrer que le Canada a bénéficié dès ses origines d’une faveur divine particulière. La vocation surnaturelle des fondateurs en est la preuve, au même titre que la vie héroïque des saints martyrs canadiens. Ces derniers scellent de leur sang une alliance entre Dieu et le peuple de la Nouvelle-France. Par l’étude de la société établie sur les rives du Saint-Laurent, nous chercherons à mieux comprendre quel projet divin justifie une si manifeste protection.

D’emblée, il s’impose que la Nouvelle-France présente toutes les caractéristiques d’une vraie chrétienté  : elle est catholique, royale, communautaire. Les partisans de la “ nouvelle histoire ”, encore appelée “ histoire scientifique ”, prétendent que pour être véridique l’historien doit se contenter d’exposer les seuls documents dont il dispose. Notre histoire est aussi scientifique que la leur  ; aucun document connu n’en est rejeté, et si nous ne craignons pas d’utiliser leurs travaux, nous ne manquerons pas d’en tirer toutes les conclusions  ; l’éloge de l’Église et de la monarchie française ne nous gêne pas.

Toutefois, nous ne nous laisserons pas aller à peindre par enthousiasme un monde idyllique. Les colons qui s’établissent de ce côté de l’Océan n’ont pas laissé de l’autre côté la tare originelle. La Nouvelle-France n’est pas le paradis, mais une société chrétienne où tout se trouve disposé pour que le bien soit favorisé, le mal réprimé, le combat quotidien contre les faiblesses et tentations facilité.

Trois-Rivières
Précédent    -    Suivant