La Contre-Réforme catholique au XXe siècle

Derniers numéros de la Renaissance catholique

Un “ tournant missionnaire ” réussi  : le Comité du Sacré-Cœur de Québec

Pour s’adapter au déclin de la pratique religieuse, nos évêques ont lancé un vaste mouvement de réforme sous le nom de « tournant missionnaire ». Ce qui paraît nouveau pour beaucoup a pourtant déjà été réalisé dans le diocèse de Québec et a donné un résultat qui devrait les encourager. Il faudrait bien sûr faire connaître cette expérience, les conditions de sa prodigieuse réussite et s’employer à ce que les prêtres modérateurs d’aujourd’hui, les agents de pastorale et les laïcs engagés suivent ce modèle.

La révolution tranquille intellectuelle (II)

L’action catholique spécialisée, le personnalisme de Maritain et celui de Mounier, implantés ici à la suite de la condamnation de l’Action française par le pape Pie XI, ont été la cause d’une subversion intellectuelle sans précédent au Canada français. Nos évêques, le clergé et la masse des fidèles ont été non seulement incapables de la contrecarrer dès ses premiers effets, mais ils n’ont pas compris que toute la chrétienté canadienne-française allait en mourir !

La révolution tranquille intellectuelle (I)

Après avoir survolé les événements politiques de la Révolution tranquille, il nous faut en expliquer les ressorts intellectuels. Sous quelle influence a-t-elle pu se faire si facilement, qu’est-ce qui a manqué à la chrétienté canadienne-française pour s’y opposer efficacement ?

MONSEIGNEUR NORBERT PROVENCHER
À L’ORIGINE DE LA CONQUÊTE DE L’OUEST CANADIEN

Le 2 juillet 2018, le diocèse de Saint-Boniface, Église mère du Nord-Ouest canadien, fêtera son deuxième centenaire en commémorant l’arrivée de son premier missionnaire, qui deviendra son premier évêque, Mgr Joseph-Norbert Provencher, une grande figure de notre histoire, malheureusement bien oubliée aujourd’hui.

La Révolution tranquille

1960 : au mythe de la « grande noirceur » va succéder un autre mythe, façonné par ses artisans : celui d’une « Révolution tranquille » à la marche irrépressible et permettant tous les espoirs… Parvenus à ce point de notre histoire volontaire, au basculement de notre monde chrétien, il importe avant tout de ne pas se laisser impressionner par les apparences. Un tel phénomène n’est spontané en aucun peuple, il est forcément le résultat d’une subversion préparée de longue date, diffusant ses idées à petites doses dans le corps social. 

Nouvelles rubriques à consulter

LA RENAISSANCE DE L’ACADIE CATHOLIQUE ET FRANÇAISE
II. Un exemple de nationalisme catholique soutenu par saint Pie X

Saint Pie X ne pouvait qu’admirer l’œuvre de Mgr Richard qui, tout en donnant des preuves d’une volonté de bonne entente avec les catholiques anglophones, ressuscitait un peuple où tout était catholique et où cependant les partis politiques étaient tenus à l’écart pour sauvegarder l’union. Saint Pie X considéra qu’il était juste que ce peuple ait un évêque acadien pour prendre la tête de ce combat selon ses directives.

LA RENAISSANCE DE L’ACADIE CATHOLIQUE ET FRANÇAISE
I. La vie et l’œuvre de Mgr Marcel-François Richard

En Amérique du Nord, une communauté catholique et française d’abord tombée sous les coups d’une violente persécution anglo-protestante, a su renaître et peu à peu s’imposer ; c’est l’Acadie, dont l’histoire va alimenter notre réflexion sur les conditions d’une possible cohabitation des deux communautés nationales. Cette renaissance est en grande partie l’œuvre de l’abbé Marcel-François Richard qui fut le porte-parole et le défenseur de son peuple.

LES CAPUCINS CANADIENS EN INDE
II. De la missiologie à l’inculturation

Nous avons laissé les Capucins canadiens à un tournant de leur aventure missionnaire, quand ils prennent possession du territoire confié à leurs soins par la Congrégation de la Propagande : la préfecture apostolique de Gorakhpur. Pour le nouveau préfet, Mgr Malenfant, le temps était enfin venu de mettre en application sa doctrine missiologique, mûrie depuis longtemps, à l’école des papes Pie XI et Pie XII, ainsi que des experts les plus en vogue à l’époque.

LES CAPUCINS CANADIENS EN INDE
I. De la mission à la missiologie

Ce fut une grande grâce pour les jeunes Capucins canadiens de faire leurs premières armes en Éthiopie sous la direction de Mgr Jarosseau. Chassés au moment la guerre, ils ont été appelés en Inde pour remplacer les Italiens. C'est en 1947, qu’ils prennent en charge la préfecture apostolique de Gorakhpur.

Elzéar DeLamarre et le Lac-Bouchette

Le pèlerinage du Lac-Bouchette, un des sanctuaires nationaux du Canada, a participé à l’endiguement du libéralisme pendant plusieurs décennies, grâce à son fondateur, l’abbé Elzéar DeLamarre, ardent polémiste et catholique intégral. De nombreux pèlerins y ont retrempé leur foi et avivé leur dévotion à l’Immaculée et à saint Antoine.

Consécration du Canada au Cœur Immaculée de Marie

En 1947, pour le centenaire du diocèse d’Ottawa, une double manifestation s’organisa : d’une part, le pèlerinage de la Vierge, du Cap-de-la-Madeleine jusqu’à la capitale fédérale, et d’autre part le Congrès marial d’Ottawa. Ce fut un véritable triomphe qui se conclut par la consécration du Canada au Cœur Immaculé de Marie.